The GrowBox Art Project

Afrique du Sud
Logo GBAP

Projet

 

AAD lance AAD-Incubator pour mieux développer et accélérer les small community business à fort potentiel en Afrique. Convaincu que la création artistique est un puissant levier de développement, les projets d’incubation d’AAD y sont systématiquement liés à un projet artistique.

 

Le GrowBox Art Project est le premier projet d’accélération entrepris par AAD. L’objectif est de développer et de pérenniser le projet de Renshia Manuel, créatrice de la GrowBox.
Ce programme poursuit ainsi le deuxième Objectif de Développement Durable (ODD) définis par les Nations Unies : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

 

Cette GrowBox permet aux populations des townships de cultiver leurs propres légumes. Cette jardinière en hauteur et sur roulette, fabriquée uniquement à partir de matériaux durables et respectueux de l’environnement, permet de lutter contre les principaux problèmes alimentaires rencontrés en Afrique du Sud : l’insécurité alimentaire, la pollution massive des sols ainsi que la pénurie générale d’eau.

 

La GrowBox apparait alors comme une réponse potentielle face aux défis auxquels fait face l’Afrique du Sud. La ville de Cape Town a déjà acheté beaucoup de ces GrowBox afin de les redistribuer. Le projet de Renshia est en pleine expansion mais son manque de fonds et de visibilité nécessaires au développement reste un problème. AAD intervient alors via son programme d’incubation pour lui donner l’élan nécessaire en créant le GrowBox Art Project.

 

A l’initiative d’AAD, dix artistes africains reconnus sur la scène internationale se sont engagés dans ce projet et ont créé chacun une œuvre d’art à partir d’une GrowBox. Ces œuvres d’art seront ensuite exposées et vendues à partir du 16 février jusqu’à avril 2019 au Zeitz MOCAA Museum. Les bénéfices perçus suite à la vente de ces GrowBox artistiques seront reversés à Renshia Manuel. L’objectif est de permettre à cette dernière de développer son projet et de pouvoir à long terme vendre ces GrowBox à l’international. L’utilisation de la création artistique permet ici d’exercer un puissant effet de levier sur le projet GrowBox et de lui offrir pour la première fois une visibilité à l’international.

 

Les artistes du projet : Berry Bickle (Zimbabwe), Dan Halter (Zimbabwe), Dominique Zinkpè (Bénin), Frances Goodman (Afrique du Sud), Gonçalo Mabunda (Mozambique), Mary Sibande (Afrique du Sud), Monsengo Shula (République Démocratique du Congo), Willem Boshoff (Afrique du Sud), Willie Bester (Afrique du Sud), Yadichinma Ukoha-Kalu (Nigéria).

 

Contexte

 

En 2015, sans emploi et avec quatre bouches à nourrir, Renshia Manuel a transformé son jardin en un potager qui lui permit d’offrir à ses enfants des repas, composés de produits frais.

 

Cultiver soi-même permet une alimentation régulière, saine, et sans kilomètres alimentaires. En effet, GrowBox permet d’apporter un complément alimentaire aux habitants de zone urbaine, qui représentent 86% de la population au Western Cape. Près d’un tiers des ménages souffre de problèmes d’accès aux aliments, avec une insécurité alimentaire plus présente chez les foyers de zone urbaine que rurale. Selon les experts, cette agriculture péri-urbaine est un outil clef dans le combat pour la sécurité alimentaire. De plus, perchée sur ses roulettes, la GrowBox évite ainsi tout contact avec le sol qui demeure très pollué.
Cette invention permet aussi de se soustraire à la menace du Day Zero puisque ce système de culture retient l’humidité et permet un arrosage moins intensif, un atout crucial dans ce pays où les réserves d’eau sont très faibles.
Enfin, la production de la GrowBox est elle-même basée sur le recyclage des déchets de restaurants locaux, de matériaux récupérés afin de créer un compost naturel.

 

Objectifs

 

– Les bénéfices perçus suite à la vente de ces GrowBox artistiques seront reversés à Renshia Manuel. L’objectif est de permettre à cette dernière de développer son projet et de pouvoir à long terme vendre ces GrowBox à l’international.
– Cette exposition et les recettes perçues devront aider à la démocratisation de ce processus, voire de l’agriculture urbaine plus généralement. Suite à cela la vente de catalogues de l’exposition devrait accentuer la visibilité de la GrowBox et ses répercussions positives.
– Enfin le vernissage aura lieu au même moment que la Cape Town Art Fair. Cet événement ainsi que nos efforts de communication joints à ceux du Zeitz MOCAA, mettront en avant ces artistes et leur démarche sociale dans ce projet.

 

Réalisations

 

Aujourd’hui, les dix artistes ont été choisi et ont achevé leur GrowBox, ayant pour seule consigne d’utiliser la GrowBox et d’en exprimer son potentiel. Le Zeitz MOCAA Museum accueille actuellement ces œuvres qui ont été acheminées depuis les ateliers des artistes.
Nous remercions le Zeitz MOCAA Museum pour sa collaboration. Il a ouvert les portes de l’exposition « The GrowBox Art Project » le 16 février.
Un catalogue de l’exposition retraçant le projet, accompagné d’interviews, de photographies, d’un reportage de Jo Ractliffe sur l’aventure de Renshia Manuel est actuellement en à la boutique du Zeitz MOCAA.