African Space Art Project

       

En partenariat avec Arianespace, EUMETSAT et l’Organisation Météorologique Mondiale, African Artists for Development enverra la première oeuvre d’art africaine dans l’espace, symbole fort de la puissance artistique du continent.
 

Cette oeuvre incarnera l’image d’une Afrique moderne, ambitieuse, optimiste qui nous emmène au-delà des étoiles.
 
Elle existera sous une double forme :
 
1) Spatiale, elle sera appliquée sur la coiffe du lanceur Ariane 5.
2) Terrestre, elle sera présentée à travers le contient sur la maquette de la coiffe du lanceur.
 

Pour célébrer la mobilisation de l’ensemble de la communauté artistique africaine autour d’ASAP, l’oeuvre envoyée dans l’espace comportera dans son cadre l’ensemble des noms des artistes qui ont participé au financement d’ASAP en faisant don d’une de leurs oeuvres.
 

Faisant l’objet d’une commande exceptionnelle, l’oeuvre sera réalisée par un artiste africain à la reconnaissance internationale. Un comité de sélection, composé des partenaires du projet (AAD, Arianespace, EUMETSAT, Organisation Météorologique Mondiale), de membres éminents du monde de l’art, du développement et de l’industrie spatiale, sera mis en place afin de procéder équitablement au choix de l’artiste.
 

Historique, ce projet d’envergure a été lancé officiellement au Forum annuel d’Abidjan organisé par EUMETSAT le 24 septembre 2018.
 
 
Le premier geste 100% africain dans l’espace
 
Depuis 1999, le continent africain s’est engagé dans la course spatiale. Si le premier lancement d’un satellite de communication a été effectué cette année-là par l’Afrique du Sud avec le soutien de la NASA, elle a été depuis rejointe par 7 autres pays disposant d’un appareil satellitaire en orbite.
 
L’année 2017, avec 4 lancements à l’initiative de pays africains, a marqué l’accélération des programmes spatiaux sur le continent.
 
Prochaine étape : le lancement en 2021 du premier satellite météorologique réservé au continent, enjeu fondamental pour mieux maîtriser les prévisions météorologiques.