Préparation intensive des réfugiés pour les Rencontres Chorégraphiques Internationales de N’Djamena

mercredi 26 décembre 2012

Grâce au soutien d’African Artists for Development, le chorégraphe tchadien Taïgué Ahmed et sa troupe Ndam Se Na ont dispensé pendant trois mois des cours de danse aux réfugiés des camps de Moula et Yaroungou, au sud du Tchad, dans le cadre du programme « Refugees on the move ».

 

Au cours de ces ateliers, la troupe de danseurs a repéré les réfugiés les plus doués qui ont été invités à participer aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de N’Djamena. Ainsi 14 réfugiés ont séjourné du 3 au 13 décembre dans la capitale pour présenter la pièce « Where are we ? », création inédite de Taïgué Ahmed qui s’inspire du quotidien des réfugiés et de inondations qui ont affecté les camps en septembre 2012.

 

Echauffements, improvisations chorégraphiques et répétitions d’enchainements ont constitué le quotidien des réfugiés durant leur séjour à N’Djaména afin d’être fin prêts pour les 4 représentations programmées les 6, 8, 10 et 12 décembre à l’espace du Ballet National du Tchad.

 

 

Fort de son succès au Tchad, AAD répliquera son programme « Refugees on the move » dans 9 autres pays d’Afrique subsaharienne à commencer par la Centrafrique, le Burundi et la Tanzanie en 2013.