Les femmes protagonistes du 2ème tome des Diamants de Kamituga

mercredi 06 mars 2013
Une femme lit
Une femme lit "Les Diamants de Kamituga" © AAD
Une femme et sa fille assistent à une réunion d'information organisée par SOS-Sida © AAD
Une femme et sa fille assistent à une réunion d'information organisée par SOS-Sida © AAD
Un groupe de femmes pris en charge par SOS-Sida © AAD
Un groupe de femmes pris en charge par SOS-Sida © AAD
Réunion de travail entre Appollo et Séraphin © AAD
Réunion de travail entre Appollo et Séraphin © AAD

La moitié des personnes vivant avec le VIH sont des femmes. Souvent, celles-ci ne bénéficient pas des soins appropriés ou ne connaissent pas leur état sérologique. Un meilleur accès à l’information et au traitement leur permettrait pourtant de jouer un rôle essentiel dans la riposte au Sida.

 

En effet, si une femme séropositive enceinte de moins de 14 semaines suit le traitement médical adapté, la probabilité de transmission du virus à l’enfant est réduite à 5%. De plus, chargées de l’éducation des plus jeunes, les femmes pourraient constituer un relais clé dans l’enseignement de bonnes pratiques de santé.

 

Fort de ce constat, African Artists for Development a souhaité mettre les femmes au centre du programme « Opération Prévention ». Cette nouvelle initiative d’AAD fait suite au succès des « Bulles de Bukavu » qui avait permis la distribution gratuite, dans toute la province du Sud Kivu, de 100 000 exemplaires d’une BD contenant des messages de prévention du Sida.

 

Pour la réalisation de ce 2ème tome, le bédéiste congolais Séraphin Kajibwami collaborera avec le scénariste réunionnais Appollo, résidant en RDC depuis plusieurs années. Lors de leur première réunion de travail qui a eu lieu fin février à Kinshasa, ces derniers ont conjointement décidé que le scénario mettrait en scène une héroïne. Ce faisant, ils espèrent permettre une plus grande identification des lectrices au personnage et inciter ainsi les femmes à pratiquer un test de dépistage.

 

Ce programme, à l’instar des « Bulles de Bukavu », est le fruit d’une étroite collaboration avec l’association congolaise SOS-Sida qui gère trois centres de dépistage dans la Province du Sud Kivu.

 

Cette fois, AAD souhaite aller encore plus loin : le 2ème tome de la BD sera tiré à 150 000 exemplaires et distribué non seulement dans le Sud Kivu mais également dans d’autres grandes villes de RDC telles que Goma et Kinshasa.