Les Bulles en effervescence à Bukavu

mercredi 28 mars 2012
"Les diamants de Kamituga" en pleine distribution au stade de Bukavu © SOS-SIDA
En attendant le match, mars 2012 © SOS-SIDA
En attendant le match, mars 2012 © SOS-SIDA
Sur les tribunes © SOS-SIDA
Sur les tribunes © SOS-SIDA
Lecture sur le pouce © SOS-SIDA
Lecture sur le pouce © SOS-SIDA
Lecture perchée, mars 2012 © SOS-SIDA
Lecture perchée, mars 2012 © SOS-SIDA

Malgré les troubles qu’aura occasionnés la période d’élections dans la distribution des BD, celle-ci a repris une bonne cadence et les Diamants de Kamituga se répandent, d’événements sportifs en écoles.

 

La BD, qui introduit des messages de prévention contre le SIDA au travers d’une trame narrative originale, remporte dès à présent un grand succès. Lors de sa récente visite de sensibilisation dans quatre écoles d’un quartier populaire de Bukavu,  Gratien Chibungiri, coordinateur de l’association SOS-SIDA de Bukavu, a pu remettre un exemplaire à chacun des écoliers. Multipliant les démarches auprès des chefs d’établissement, il organise actuellement la distribution afin de toucher un maximum d’écoles et de collectivités d’ici le mois de juin.

 

Un tel objectif, alors que la BD fait de plus en plus d’émules et que les demandes affluent, intime une gestion efficace des stocks ainsi qu’une mobilisation soutenue de la part du personnel de l’association. L’ensemble nécessite en effet une grande énergie pour les membres de l’association, leur demandant à la fois de dégager du temps et de trouver les moyens de transport et personnes disponibles afin de distribuer les 100.000 exemplaires de la BD – Les Diamants de Kamituga  représentant le plus grand tirage jamais diffusé en Afrique Sub-saharienne!

 

Mais le travail accompli et la diffusion de la BD portent leurs fruits: c’est trois fois plus de personnes, d’après Gratien Chibungiri, qui se sont présentées cette dernière semaine au Centre Intégré d’Appui aux Personnes Séropositives (CIAPS) de Bukavu, afin d’effectuer un test de dépistage au SIDA. Une rapidité d’impact qui s’avère très encourageante pour les membres de l’association de SOS Sida et atteste une réelle effectivité des messages de sensibilisation au travers de la BD.