Le Jury ASAP a fait son choix !

lundi 07 février 2022

Les trois artistes finalistes du programme ASAP ont présenté leurs projets le 27 novembre 2021 à Paris en France, aux membres du Jury ASAP .

Le jury a décidé à l’unanimité de célébrer l’union de toute l’Afrique en proposant aux trois artistes de réaliser ensemble une œuvre d’art unique qui témoignera de la puissance collective du continent.

Jean-Michel Abimbola, Ministre de la Culture et des Arts du Bénin et membre du jury, a déclaré que par cette décision : « l’Afrique propose un nouveau paradigme fondé, non pas sur la compétition mais sur la collaboration. En proposant à ces trois artistes de créer cette œuvre hautement symbolique, notre continent affirme un nouvel axe de développement qui repose sur l’union de toutes et de tous ».

Jean-David Nkot, Michel Ekeba et Géraldine Tobé seront accueillis, à partir du 3 janvier 2022, en résidence pour 2 mois afin de créer une œuvre d’art unique, fusion de leurs trois univers de création. L’œuvre de Michel Ekéba, Jean-David Knot et Géraldine Tobe deviendra ainsi l’ambassadrice de tout un continent sur la planète terre et dans l’espace.

Ce premier geste spatial, artistique et symbolique africain emportera les espérances de transformation du continent africain et du monde à travers une œuvre d’art symbole d’espoir pour toutes les nouvelles générations.

En 2018, plus d’une centaine d’artistes africains âgés de moins de 40 ans avaient été invités à participer au projet African Space Art Project. 51 d’entre eux ont proposés des créations originales exprimant visions, espoirs, rêves et craintes, à l’image de la complexité, de la puissance et de la richesse de la création artistique et de l’avenir de leur continent.

Leurs dossiers ont été étudiés par le Comité Artistique d’ASAP composé de Jean-Philippe Aka (Cote d’Ivoire), Gaël Faye (Rwanda), Melissa Goba (Afrique du sud) et Keziah Jones (Nigeria).

Le 4 mars 2020, ce comité a retenu trois artistes finalistes : Michel EKEBA (République démocratique du Congo), Jean-David NKOT (Cameroun) et Géraldine TOBE (République Démocratique du Congo).

ASAP veut montrer l’importance stratégique pour le continent africain d’un tel lancement : les données que fourniront ces satellites de nouvelle génération permettront de mieux suivre les événements météorologiques extrêmes et d’anticiper leurs conséquences, informations stratégiques pour le développement humain, social et économique du continent.

Matthias et Gervanne Leridonco-Présidents d’AAD ont déclaré « L’œuvre commune de Jean-David Knot, Michel Ekéba et Géraldine Tobé qui accompagnera le lancement de ce satellite de nouvelle génération sera le symbole de la puissance de la création contemporaine et de l’avenir du continent. L’Europe et l’Afrique ne construiront leur avenir qu’en prenant conscience qu’il ne peut être que profondément et concrètement commun. Ce projet ouvre une voie de plus dans cette direction et reflète le rôle que tiendra le continent africain dans le concert mondial de l’humanité et de la création au XXIème siècle. »

Phil Evans, Directeur général d’Eumetsat a déclaré : « Par le projet ASAP, des artistes africains exprimeront le lien entre l’espace, l’Afrique et les changements climatiques. Ces trois éléments sont au cœur de ce que nous faisons tous les jours à EUMETSAT, grâce à nos satellites qui observent la planète et en coopération avec nos partenaires en Afrique. Je me réjouis de découvrir l’œuvre originale qui sera portée par les trois artistes sélectionnés. »

Stéphane Israel, Président directeur général d’Arianespace a déclaré : « « Le projet artistique visualisé sur la coiffe d’Ariane 5 qui accompagnera le lancement du satellite MTG pour Eumetsat en décembre 2022 met à l’honneur la coopération entre l’Europe et l’Afrique et le besoin de davantage d’espace pour l’Afrique. Arianespace est fière et honorée de s’associer à cette initiative emblématique pour le continent africain ».