« Belles Bibliothèques du Bénin », inauguration de la première bibliothèque jeune public en accès libre décorée par un des plus grands artistes béninois

mardi 13 novembre 2012
Le ruban coupé par une enfant d'Agla
Le ruban coupé par une enfant d'Agla

En réponse aux Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies, Artistes Africains pour le Développement (AAD) a inauguré, en partenariat avec la Fondation Zinsou, le jeudi 8 novembre à 11h30, la première bibliothèque jeune public implantée dans le quartier populaire d’Agla, à Cotonou. L’inauguration de cette bibliothèque, baptisée « Bibliothèque Melchior Leridon», sera suivie, en 2013, de la rénovation de deux autres centres documentaires dans le cadre du projet « Belles Bibliothèques du Bénin ».

 

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres béninois de la Jeunesse et de la Culture, Messieurs Daplogan et Abimbola, de l’Ambassadeur de France au Bénin, Jean-Paul Monchau, et des co-présidents d’AAD, Gervanne et Matthias Leridon.

 

Cette bibliothèque, implantée dans le quartier populaire d’Agla, est entièrement dédiée à l’accès des jeunes Béninois à la lecture.

 

L’accès à l’éducation pour tous, et plus particulièrement l’alphabétisation, ont clairement été érigés en priorité par les Nations Unies à travers les Objectifs du Millénaire pour le Développement 2105. Convaincu que la lecture est un pivot essentiel du développement, Artistes Africains pour le Développement (AAD) met ainsi à disposition des enfants et adolescents de Cotonou plus de 1.200 ouvrages en français, en accès libre, constituant un très important fonds documentaire destiné à la jeunesse.

 

Par la lecture, véritable porte d’entrée du développement, AAD s’engage ainsi à faire des lecteurs d’aujourd’hui les citoyens de demain. Comme le soulignent les co-présidents d’AAD, « il n’existe pas de moyen d’évasion et d’émancipation plus fort que le livre. Parce que nous sommes convaincus qu’un développement n’est efficace et durable que s’il est producteur de sens, nous sommes aujourd’hui fiers de pouvoir contribuer à l’accès de tous à la lecture ».

 

Cette initiative a été encouragée par la réussite du projet « Les Bulles de Bukavu », opération de sensibilisation inédite au dépistage du VIH en République démocratique du Congo, par la distribution gratuite du plus grand tirage jamais réalisé d’une BD en Afrique (100 000 exemplaires).

 

Parce que pour AAD, un développement humain durable passe nécessairement par l’engagement culturel, chacun de ses programmes mobilise un artiste contemporain africain qui, en réalisant une création inédite liée au projet, démultiplie ainsi son rayonnement et lui confère un ancrage dans la durée grâce à des « alliances de progrès ». C’est dans cette logique qu’AAD a confié à l’artiste béninois Zinkpè la réalisation de la pièce centrale de cette bibliothèque, un mobile suspendu, premier contact entre ces jeunes lecteurs et l’art contemporain, qui évolueront à ses côtés.

 

Cette première bibliothèque est baptisée « Melchior Leridon», en référence au fils aîné des fondateurs d’AAD, pour insister sur la nécessité de créer des passerelles culturelles entre enfants béninois et français.