Annulation du concert à Bukavu en raison de la situation instable au Nord-Kivu

jeudi 29 novembre 2012
Les membres du groupe Black's Power © Quentin Noirlet
Les membres du groupe Black's Power © Quentin Noirlet
Le public lors d'une intervention de Black's Power dans le Sud-Kivu (RDC) © Quentin Noirlet
Le public lors d'une intervention de Black's Power dans le Sud-Kivu (RDC) © Quentin Noirlet
Une intervention des Black's Power dans un village du Sud-Kivu © Quentin Noirlet
Une intervention des Black's Power dans un village du Sud-Kivu © Quentin Noirlet

Dans le cadre de son projet « Le Rap du dépistage », AAD avait prévu d’organiser le 1ER décembre, en collaboration avec  l’association SOS-Sida, un concert du groupe Black’s Power à Kamanyola (RDC). Mise en place à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le sida, cette manifestation visait à réaffirmer l’engagement d’AAD pour cette cause tout en faisant connaître l’action du centre de dépistage volontaire de cette ville du Sud-Kivu située à une soixantaine de kilomètres de Bukavu.

 

Cependant, les évènements qui affectent la région des Grands Lacs depuis plus d’une semaine ont contraint AAD et SOS-Sida à renoncer à la tenue de ce concert. En effet, le 20 novembre, des membres du groupe rebelle M23 ont pris Goma, la capitale du Nord-Kivu et sont prêts à poursuivre leur chemin jusqu’à Bukavu si le gouvernement congolais refuse d’ouvrir des négociations. La présence des rebelles du M23 génère une grande insécurité dans la région. Dans ces conditions, il n’est pas opportun pour l’équipe de SOS-Sida et les membres de Black’s Power d’organiser une telle manifestation.

 

AAD tient à exprimer son soutien aux  populations civiles, premières victimes de ce conflit et appelle de ses voeux un retour à la paix et la sécurité.