solycisse

African Artists for Development

African Artists for Development

Présentation

African Artists for Development est né d’une profonde conviction : l’engagement d’artistes contemporains africains en soutien à des projets de développement est un des meilleurs leviers de reconnaissance et de garantie de succès pour construire l’avenir du continent africain.

 

Créé en 2009 par Gervanne et Matthias Leridon en réponse aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) définis par les Nations-Unies, le fonds de dotation African Artists for Development (AAD) est une organisation d’intérêt général qui soutient des projets de développement communautaires associés à des créations d’artistes africains contemporains.

 

Par cet engagement, African Artists for Development lie intrinsèquement art contemporain et initiative de développement local, en ne promouvant pas l’un et l’autre mais l’un dans l’autre.

 

Les projets d’AAD ont pour objectif de générer du développement économique et sociétal durable, du mieux être, du mieux vivre et des changements de mentalité en jouant plus sur les effets de leviers que sur le volume des budgets engagés.

 

AAD donne l’impulsion nécessaire et apporte le financement pour la maturation et la consolidation des projets de développement et des initiatives artistiques qui leur sont liées, mais refuse toujours toute démarche se limitant à du simple assistanat. Les projets AAD s’inscrivent dans le court/moyen terme ; il s’agit de catalyser des actions, pas de les opérer en tant que telle.

 

AAD mélange les mondes, confronte le monde économique et des entreprises à celui des ONG et de l’art contemporain africain à travers des engagements humains improbables qui créent des aventures incroyables. Ce décloisonnement de milieux a priori éloignés passe par la rencontre, l’échange et l’enrichissement mutuel, le croisement des publics et des savoir-faire.

 

Le choix de l’Afrique subsaharienne est réfléchi et revendiqué : la scène « africaine » sur laquelle AAD se fonde est conçue comme une globalité, bien que constituée d’une grande diversité et de multiples singularités. Un rapprochement, et non un amalgame, est fait au nom d’un choix géographique, culturel et historique.

 

Organisation à but non-lucratif, AAD tire son financement de sources non-gouvernementales exclusivement. Ce fonds de dotation relève d’un mécénat humainement engagé mais indépendant de toute impulsion politique, diplomatique ou religieuse.

Gervanne & Matthias Leridon, 2012 © Nyaba Ouedraogo
Gervanne & Matthias Leridon, 2012 © Nyaba Ouedraogo
Conseil d’administration Équipe AAD