AAD entre à l’ONU

lundi 22 juillet 2013
La Chambre de l'ECOSOC, conçue par l'architecte suédois Sven Markelius © un.org
La Chambre de l'ECOSOC, conçue par l'architecte suédois Sven Markelius © un.org

Le Conseil Économique et Social des Nations Unies (ECOSOC), réuni à Genève, a attribué, le 18 juillet dernier, un statut consultatif pour AAD. Cette décision de l’ECOSOC, qui intervient à la suite d’une recommandation unanime du comité des ONG à New York du 21 mai dernier, marque la reconnaissance des activités d’AAD par l’organisation des Nations Unies.

Pour AAD, cette accréditation auprès de l’organe des Nations Unies le plus important ouvert aux ONG lui permettra notamment de participer aux travaux de l’ECOSOC et de ses organes subsidiaires mais également d’accéder aux conférences mondiales des Nations Unies.

Parce que les travaux de l’ECOSOC s’inscrivent parfaitement dans la continuité de ses engagements, AAD et ses équipes sont très heureux de cette reconnaissance qui lui permettra de contribuer officiellement au rayonnement des principes fondateurs des Nations Unies, mais aussi de participer à un partage d’expériences novateur et générateur de synergies positives.

Pour Gervanne LERIDON, co-présidente d’AAD : « Cette reconnaissance unanime de l’action d’AAD en faveur du développement en Afrique sub-saharienne par les Nations Unies confère légitimité mais aussi une nouvelle responsabilité vis-à-vis de la communauté internationale. Cette reconnaissance des alliances de progrès que nous créons en Afriques Sub-saharienne entre entrepreneurs, responsables d’associations, ONG et artistes africains va nous permettre de démultiplier l’efficacité de nos programmes. Nous sommes plus que jamais déterminés à nous engager pour faire de ce partenariat onusien une réussite pour un développement durable, pérenne, et créateur de progrès économique, social et humain en Afrique. »