5 questions à 6 artistes sur leur engagement en Afrique

mercredi 30 novembre 2011

AAD a interviewé les artistes qui ont très généreusement donné des oeuvres pour être vendues aux enchères lors d’une soirée de levée de fonds au profit d’une initiative d’Action Contre la Faim dans la Corne de l’Afrique, organisée le 29 novembre dernier à Paris.

 

Berry Bickle, Bodo, Bruce Clarke, Kiripi, Mauro Pinto et Tchif ont tous répondu présent pour exprimer leur engagement en faveur de l’Afrique, et montrer que les Africains eux-mêmes sont prêts à se mobiliser lorsqu’il s’agit de leur continent.

 

 

+ TCHIF (BENIN)

 

 

 

 

 

 

+ BRUCE CLARKE (AFRIQUE DU SUD)

 

 

 

 

 

 

+ BERRY BICKLE (ZIMBABWE)

 

 

– Qui êtes vous?

 

Je suis une artiste contemporaine africaine.

Je suis née au Zimbabwe, je réside au Mozambique, j’ai été élevée en Afrique du Sud, et ma culture a beaucoup hérité de l’Europe.

Je suis un peu un matériau composite et c’est à partir de cela que je travaille.

 

– Trois mots pour vous définir?

 

Artiste engagée pour l’art

quand il incarne l’idée

d’un espace démocratique.

 

– Pourquoi soutenez-vous la soirée caritative au profit d’Action Contre la Faim?

 

C’est très simple, je crois fermement à la notion de soutien « naturel », comme si nous étions tous d’une même famille et que nous avions le devoir de nous entraider.

 

Que les artistes soient impliqués me paraît très important, tout comme me paraît essentiel le fait que ce soient des artistes africains qui défendent une cause africaine.

 

– Quel est le titre de l’œuvre que vous offrez?

 

L’œuvre s’appelle  « Tête coupée III », c’est la troisième pièce d’une série sur le thème des têtes décapitées. Cela parle d’une Afrique privée d’héritage artistique, un héritage disparu d’Afrique et qui est maintenant ailleurs dans les musées du monde entier. Cela parle de la disparition, de ce qui n’est plus en Afrique.

 

Cette série s’intitule « Têtes coupée » parce que tellement d’œuvres ont été déplacées, amputées à l’Afrique pour alimenter le circuit artistique global ! Un phénomène qui s’est produit principalement pendant la période de la domination coloniale.

 

– Un message pour l’Afrique?

 

Ce n’est vraiment pas une question simple et de plus, le contexte électoral en Egypte, au Congo, etc.. est très prégnant.

Mais je crois que nous devons faire tout notre possible pour créer des espaces démocratiques, pour avancer vers plus d’équité et des sociétés plus saines et c’est là notamment que les artistes ont un rôle à jouer.

 

 

 

+ KIRIPI (RDC)

 

 

– Qui êtes vous?

 

Je suis un artiste qui réfléchit et travaille sur le monde qui m’entoure.

 

– Trois mots pour vous définir?

 

Kiripi travaille et vit au Congo.

 

– Pourquoi soutenez-vous la soirée caritative au profit d’Action Contre la Faim?

 

Pour l’amour de l’autre.

 

– Quel est le titre de l’œuvre que vous offrez?

 

« Avancer » quelle que soit la réalité, ta réalité; il faut travailler pour avancer vers un monde meilleur.

 

– Un message pour l’Afrique?

 

Les africains doivent s’unir, travailler ensemble pour faire avancer l’Afrique.

 

 

 

+ PIERRE BODO (RDC)

 

 

– Qui êtes vous?

 

Je suis un artiste peintre congolais, africain et de renommée internationale.

 

– Trois mots pour vous définir?

 

Peintre de style populaire, je représente mon univers onirique, mes pensées, mes idées, dans un style abstrait.

 

– Pourquoi soutenez-vous la soirée caritative au profit d’Action Contre la Faim?

 

Je suis Africain et c’est ma contribution pour les Africains en difficulté.

 

– Quel est le titre de l’œuvre que vous offrez?

 

La peinture s’appelle « Le Poisson Vital ».

C’est poisson qui réussit mystérieusement à vivre hors de son milieu naturel et en l’occurrence dans la forêt. C’est difficile mais il réussit.

C’est un peu une métaphore des africains qui ont souvent du mal à vivre mais qui s’adaptent coûte que coûte.

 

– Un message pour l’Afrique?

 

Je voudrais faire passer un message d’encouragement et d’espoir.

C’est une période difficile mais l’Afrique a du courage.

 

 

 

+ MAURO PINTO (MOZAMBIQUE)

 

 

– Qui êtes vous?

 

Mauro Pinto, photographe basé à Maputo au Mozambique.

 

– Trois mots pour vous définir?

 

Contemplatif, observateur et décideur.

 

– Pourquoi soutenez-vous la soirée caritative au profit d’Action Contre la Faim?

 

C’est une initiative juste et toutes les initiatives justes valent la peine d’être soutenues.

 

– Quel est le titre de l’œuvre que vous offrez?

 

« Dr. Rua », car ces enfants naissent et grandissent dans la rue, leur éducation et leur formation se passent dans la rue, et  ils en obtiennent une connaissance brute, d’où le titre de docteur.

 

– Un message pour l’Afrique?

 

L’Afrique doit s’unir pour se protéger et être plus forte.